L’artiste est-il un chamane ?

C’est le titre de l’exposition qui aura lieu au Centre d’Art Contemporain « L’Aspirateur » de Narbonne (11) du 24 septembre au 30 novembre 2016 au sein de laquelle j’aurai le plaisir de présenter une dizaine d’oeuvres.

Laurent Devèze, l’un des commissaires, avec Julien Cadoret et Jérôme Vaspard, définit ainsi le projet : « L’artiste contemporain n’est pas un chamane au sens où il se livrerait consciemment à une activité de thérapeute ou de sorcier (…) Le chamane est celui qui se fait essentiellement l’intercesseur entre le monde des hommes et celui des esprits. (…) La figure du chamane dans ses deux composantes premières que sont le rôle de passeur vers d’autres mondes que celui du quotidien des travaux et des jours, et la fonction, souvent paradoxalement exprimée, d’une marge sociale qui dirait pourtant des vérités essentielles à la société toute entière, trouve dans des oeuvres d’artistes contemporains des résonances intéressantes, voire exemplaires ».

« L’artiste est-il un chamane ? » est la seconde problématique d’un triptyque qui, après le questionnement  « L’art est-il du luxe ? » s’achèvera en 2017 par « L’art contemporain peut-il être une fête ? ».

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi aimer :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire